Prendre soin de son vélo électrique l’hiver

route eneigée hiver

La motivation pour rouler en vélo électrique l’hiver est parfois difficile à trouver quand le froid, le vent et la pluie se font ressentir. Pourtant l’activité physique en hiver est plus de recommander pour aider à booster votre système immunitaire. Pour les plus motivés d’entre vous, voici nos conseils pour entretenir au mieux son VAE et sa batterie par temps froid et humide.

Préparer son vélo électrique pour l’hiver

La saison estivale est souvent propice à une utilisation intensive de votre vélo, surtout votre fat bike électrique si vous vivez en bord de mer. Il y a donc de fortes chances qu’une bonne inspection / révision des parties mécaniques soit la bienvenue.

  • Vérifiez les freins : le système de freinage doit fonctionner parfaitement, les plaquettes de freins en bon état
  • L’éclairage doit fonctionner normalement. Il sera d’autant plus utile que les mois d’hiver sont synonymes de faible luminosité
  • Faites vérifier l’état de votre transmission : tension de la chaine, graissage et passage souple des vitesses.

Le froid impacte les performances de votre batterie

Prendre soin de son vélo électrique en hiver, c’est aussi prendre soin de batterie.

  • Pour la préserver, l’idéal est de stocker son VAE dans un endroit sec dans des températures comprises entre 10°C et 20°C. En dessous la batterie peut parfois perdre jusqu’à 30% de capacité. Il faut prendre l’habitude de la rentrer chez soi ou en intérieur en hiver.
  • Couvrir la batterie, par exemple avec des housses protectrices
  • Éviter les écarts soudain de température ; nous vous conseillons d’attendre au moins 30min après utilisation dans le froid avant de recharger la batterie.
rouler vélo électrique hiver

L’entretien du vélo électrique par temps froid

Plus que le froid (contrairement à la batterie), c’est surtout le l’humidité, la pluie alliés à la crasse et au sel qui s’accumulent sur les routes qui attaquent la partie cycle de votre vélo.

  • Régulièrement nettoyer la chaîne et le dérailleur (avec une brosse ou un nettoyeur à chaîne)
  • Lubrifier après leur nettoyage
  • Toujours sécher le vélo à l’aide d’un chiffon humide
  • Vous pouvez lubrifier également les points sensibles comme les vis faisant pivot pour vos freins ou les roulements des moyeux

Rouler en vélo l’hiver 

Cela peut paraître évident, mais rouler en hiver, quand les conditions sont souvent plus difficiles, notamment avec une chaussée glissante et une faible luminosité, nécessite de redoubler de vigilance et de réduire sa vitesse. La distance de freinage se voit rallongée et la route est plus glissante : pas de gestes brusques, il est important d’adopter une conduite coulée avec beaucoup d’anticipation.

Les vélos électriques EMOG sont équipés de séries avec des pneus à bandes réfléchissantes ainsi que des feux avant et arrière pour une visibilité optimale. Rien ne vous empêche de vous rendre d’avantage visible avec des vêtements rétro-réfléchissants.

Stocker son vélo pour l’hiver

Si vous avez l’intention de mettre de côté votre vélo électrique en hiver, et en règle générale pour une période de plus de deux semaines :

  • Rechargez ou déchargez la batterie jusqu’à environ 75% de sa capacité.
  • Éteignez la soit en position verrouillée sur le cadre ou retirée du cadre pour le rangement.
  • Stockez la batterie dans un environnement contrôlé, une pièce à l’intérieur au sec et à une température comprise entre 10 et 25°C.
  • Vérifiez la batterie une fois par mois et, le cas échéant, rechargez la batterie jusqu’à 75% de sa capacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.