Choisir son vélo électrique : comment se décider ?

choisir son velo electrique

A l’heure où les consciences écologiques se réveillent, rouler avec un vélo à assistance électrique devient une solution avantageuse quand il s’agit de remplacer une de ses voitures. En effet, avec certains VAE de type vélo cargo ou avec des vélos de type fat bike électrique qui possèdent de forte capacités des chargement notamment grâce à leurs pneus larges, l’idée d’abandonner complètement un véhicule thermique est de moins en moins saugrenue. Et puis avec un vélo électrique : moins de fatigue, on peut aller plus loin, plus longtemps tout en travaillant si on le souhaite son physique et son cardio.

Mais alors au moment de choisir son nouveau compagnon de route : quel vélo électrique choisir ?

Première étape : définir ses besoins en matière de vélo électrique

Il existe différents types de vélos électriques, qui répondent tous à différents besoins. Évidemment chez E-Mog Bikes, nous nous efforçons de développer des VAEs les plus polyvalents possibles, permettant de couvrir un maximum de besoins et de s’aventurer sur tout type de terrain.

Le fat bike : pièce essentielle de notre gamme, c’est un vélo multi-usage, véritable « pick-up » ou SUV des vélos électriques. Il a la particularité d’avoir des pneus larges (plus de 4 pouces) qui lui permettent d’évoluer facilement sur les terrains meubles (sable, boue, neige), d’assurer un grande stabilité et aussi de permettre d’élever la capacité de chargement. De la ville à la plage : c’est le vélo idéal des citadins habitant en bord de mer ou en lisière de forêt.

Le fat bike électrique e-Dune 2.0 est parfait pour rouler dans le sable

Le cargo bike (ou vélo longtail) : plus encombrant, ce vélo rend de fiers services aux familles et aux livreurs. Il permet de vadrouiller avec un ou deux sièges enfants sur son porte-bagage mais aussi de porter des adultes grâce à ses repose-pieds. Si l’on y rajoute des accessoires comme des sacoches ou autre caisses de transport, vous obtenez le vélo parfait pour ceux qui veulent transporter du matériel ou des courses.

choisir velo  cargo longtail
Notre vélo cargo sera disponible dès le mois d’octobre !

Le VTAE : vous l’avez compris, c’est la version électrique du VTT, développée pour les baroudeurs.

Le VTCAE : ces vélos s’illustrent par leur grande polyvalence et dynamisme, pouvant vous mener tranquillement des pavés de la ville aux chemins de campagne.

Le VAE urbain : c’est le vélo le plus « classique » des vélos électrique, il plaît aux citadins qui ne recherchent pas forcément à transporter des charges plus importantes (capacité de transport limitée) mais qui à l’avantage d’emmener une personne facilement partout où vous le souhaitez en ville.

Le VAE de route : pendant du vélo de course, ce VAE est l’ami des sportifs classiques, ceux qui aiment la performance et souhaitent se dépenser sans compter.

Vous l’avez compris : une fois votre besoin / usage identifié, il ne reste plus qu’à se plonger sur les différentes fiches techniques et prix des modèles convoités !

Seconde étape : se poser les bonnes questions pour choisir son vélo électrique

Comme tout achat, il est essentiel de se poser les bonnes questions : quel est mon budget ? Quelle sera l’autonomie de mon VAE ? Quel type de moteur ? Quels accessoires ajouter ?

Le binôme moteur / batterie est certainement un des points essentiels à prendre en compte. Deux types de moteurs sont majoritaires sur le segment des vélos électriques. Simple, fiable, bien protégé, très répandu et donc facilement réparable ou remplaçable, le moteur situé dans le moyeu de la roue arrière est la solution que nous avons retenu pour nos vélos électriques EMOG. Il offre une sensation plus réactive et nerveuse car la puissance est directement délivrée à la roue arrière. En cas de casse de la chaîne ou de problème sur le dérailleur, l’assistance peut toujours fonctionner et vous permettre de rentrer à bon port en assistance « tout électrique » à l’inverse d’un moteur situé dans le pédalier qui lui transmet sa puissance à la chaîne…

Le moteur dans le pédalier offre lui une meilleure répartition des masses et permet de mieux diffuser/répartir la puissance aux pédales, il est aussi plus onéreux et plus couteux en réparation.

L’autonomie va beaucoup dépendre de la capacité de votre batterie. Exprimée en WH (watt/heure), elle sera d’autant plus grande que son chiffre est élevé. Nous avons choisi des batteries Samsung de 840Wh pour nos vélos, ce qui la place dans la tranche haute du marché.

Quels accessoires choisir ?

Si le choix du moteur et de la batterie sont majeurs, si la qualité de conception, la technique et évidemment le prix du vélo électrique vont vous bousculer dans votre choix, n’oubliez pas, également, de vérifier que vous avez bien tous les accessoires essentiels pour bien vivre vos trajets en VAE. Pour un usage au quotidien : n’oubliez pas de disposer de garde-boues, d’un porte-bagage, des feux avant et arrière, de feux de stop et d’un béquille… Des accessoires qui sont TOUJOURS de série sur tous les vélos E-Mog.

Bien entendu, pensez à investir dans un casque, un gilet réfléchissant et un antivol.

Bon à savoir : un peu de réglementation

Si votre VAE dépasse les 25km/h, vous risquez une amende en raison d’infraction au code de la route, idem pour le moteur qui ne peut dépasser 250W.

Pour les enfants : ces derniers doivent porter un casque obligatoirement jusqu’à 12 ans. Au-delà, le casque est recommandé mais pas obligatoire… (il le devient pour tous si votre VAE dépasse 25km/h et/ou 250W, au même titre qu’une plaque d’immatriculation et d’une assurance)

Avant d’acheter un VAE, renseignez-vous sur les différentes aides et « bonus » qui sont proposées par l’État, les collectivités locales et les mairies. A savoir : l’État vient de voter pour une prime à la conversion pour l’achat d’un VAE, une prime similaire à celle qui existe sur le marché de l’automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.